Rainbow cake

Publié le par Elsa

Rainbow cake

J'ai fait ce gâteau à 4 mains avec Amina :)

On avait organisé un après-midi jeu pour les enfants et forcément le goûter était indispensable. On a pensé au rainbow cake, parce que d'abord on avais envie de le tester et ensuite parce que les enfants sont toujours surpris et émerveillés par les couleurs !

L'inconvénient de ce gâteau c'est les colorants parce que chimiques forcément, et aussi que ça prend du temps surtout pour la cuisson. Mis à part ça, la recette et les ingrédients sont simples. On peut facilement faire une vingtaine de parts.

J'ai pris la recette de la pâte à cake sur le blog de La popotte de Manue.

Il vous faudra :

- 430 g de farine

- 430 g de sucre

- 220 g de beurre

- 350 g de lait

- 5 oeufs

- 2 c. à café de levure chimique

- colorants

- 800 g de mascarpone

- sucre glace selon le goût

Dans un saladier, fouetter le sucre et les œufs jusqu'à ce que le mélange blanchisse et double de volume (vous pouvez utiliser un batteur électrique). Faire fondre le beurre et mélanger avec le lait. Ajouter en alternant, la farine + levure, puis le lait + beurre dans les œufs. Puis ajouter la vanille.

Préchauffer le four à 180°C.

Diviser la pâte en 6 portions égales soit environ 270 g de pâte. Dans chaque bol, mélanger la pâte avec les colorants de votre choix. Les colorants en gel devraient avoir un meilleur pouvoir colorant que les poudres.

Beurrer un moule de 24 cm de diamètre (ou deux si vous avez, ça ira plus vite). Cuire chaque pâte 10 minutes environ. Laisser refroidir un peu avant de démouler.

Quand les biscuits sont cuits, sur un plat de service, poser la 1ère couleur et répartir un peu de mélange mascarpone-sucre glace que vous aurez dosé selon votre goût. Empiler ainsi toutes les génoises. Et recouvrir le tout du mélange au mascarpone. Décorer.

Bon ap'

Rainbow cakeRainbow cake
Rainbow cake
Rainbow cakeRainbow cake
Rainbow cakeRainbow cake
Rainbow cake

Publié dans Cake, Gâteaux de fête

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article